Partagez | 
 

 Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anastasia Botroskiva
3ème année
3ème année
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/09/2013
Localisation : Derrière toi ♥

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Lun 23 Sep - 20:20

Je flottais, doucement, doucement, comme emportée par une brise légère. Oui, j'avais l'impression d'être un oiseau déployant ses ailes pour la première fois, découvrant le monde et le plaisir de sentir le vent gonfler ses plumes. Je volais, volais de plus en plus haut, de plus en plus loin, de nouvelles perspectives s'affichant dans mon esprit. Des perspectives de liberté, de voyage, de bonheur. Je me sentais bien, si bien, j'aurais voulu ne jamais quitter cet état si reposant dans lequel j'étais plongée, me faisant oublier tout ce qui aurait pu m'atteindre d'une façon ou d'une autre.

Et puis là, j'ai ouvert les yeux et immergé dans le monde réel. Je n'avais aucune idée de l'endroit où j'étais, ni de ce que je pouvais bien foutre ici. Mais en tout cas, c'était tellement blanc que ça en faisait mal aux yeux. Et puis ça puait le médicament.
Clignant les paupières, éblouie par ce trop plein de luminosité, j'ai essayé de me redresser. Et puis j'ai senti de la bile amère affluer dans ma bouche. Quoique ça, ce n'était rien en comparaison du putain de mal de tête que je ressentais. J'ai taté le dessus de mon crane, pour y découvrir une bosse de presque la taille des nichons d'Irina, une collègue de ma mère (c'est dire la grosseur !).
Mais c'était quoi ce bordel ?
J'ai secoué la tête, essayant de dissiper, sans succès, les vertiges qui me donnaient la nausée.
Mes oreilles bourdonnaient bizarrement, un peu comme si... comme si je venais de plonger dans un essaim d'abeilles.
J'ai ensuite tenté de me lever, avant de me rendre compte que j'étais fixée à des intraveineuses. Waouh, trop classe. N'empêche, ça faisait vachement mal tout ça. Et puis, je comprenais que dalle à ce qui se passait. J'ai essayé de me rappeler de quelque chose, mais non, impossible. Et le moindre effort de réflexion me donnait une sacré migraine.

J'ai alors commencé à parler. Ou plutôt à chuchoter. Car étrangement, je n'arrivais pas à m'exprimer plus fort que cet espèce de gémissement rauque qui avait remplacé ma voix habituelle. Même si ce n'étaient que des suppositions, car impossible de me rappeler du véritable son de ma voix...
"Hé, y a quelqu'un ? On peut m'aider là ? Non parce que franchement  ça me soule de rien piger... "
Bon, je me fatiguais pour rien. Parce que déjà, je pouvais très bien être dans un endroit paumé, complètement vide de population à des centaines de kilomètres autour. Et deuxièmement, personne venait.
Merde, merde, merde, mais ils allaient pas me laisser crever dans le doute seule dans cet endroit bizarre quand même ?! Quoique cette salle me paraissait étrangement familière. Et puis, j'étais qui moi déjà ? Vu mes habits noirs, sûrement un gothique ou une emo... mais non, ça me paraissait impossible. Par le dieu de Paumé-land, QUI ET OÙ pouvais-je bien être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadao Crimson
2ème année
2ème année
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 02/08/2013

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Mar 24 Sep - 4:14





La paix ?


«Non putain fait chier»



On peut vraiment pas être tranquille dans cette putain d'école cinq minutes décidément, faut toujours qu'un prof vienne vous faire chier. Je venais de quitter Luka après que Nyx ait tenté de zigouiller une deuxième fois ; elle devait trouver ça amusant de me voir pisser le sang faut croire. Bref j'avais encore pleins de sang sur le visage et je vous parle même pas de l'état de mes vêtements noirs et blancs. J'étais entrain de rentrer après avoir laissé mon frère de cœur au bon soin de la belle Gally qui il faut le dire était arrivé dans une tenue des plus sexy donc je ne me faisais pas de souci pour la suite entre ces deux là, mais pour moi c'était autre chose. Il avait fallu que je tombe sur un prof qui m'avait forcé à expliquer mon état et m'avait ramené à l'infirmerie sans me laisser le choix, connard. Je veux juste rentrer me changer et voir mon loup et sans doute aussi prendre du bon temps, mais non me voilà coincée dans cette putain d'infirmerie de merde.

Une fois là bas on m'avait forcé à enlever mon haut et à m'allonger pour me reposer donc me voilà torse nu dans un lit. J'avais remarqué la présence de la nana déjà là mais je savais pas pourquoi elle était ici et franchement je m'en foutais, elle était simplement dans le lit à côté du mien. Par contre la fatigue me rattrapa un peu et sans que je m'y attende je m'endormis un peu mais pas longtemps une heure maximum avant de me réveiller et de regarder le plafond mais je n'étais pas le seul à en avoir marre de jouer à blanche neige. Ma compagne d'infirmerie se réveilla à son tour et elle semblait bien amochée, mais elle avait un franc parlé qui me plaisait et qui me fit sourire.

« Je suis là mais je sais pas pourquoi t'es là... t'es à l'infirmerie de la maison de la nuit et tu as l'air complètement dans le gaz. »


Faut dire que j'étais pas mieux, au moins je n'avais plus de sang partout tiens d'ailleurs il est où mon haut me dite pas que ces connards de vampire me l'ont pris ? Ils font vraiment chier.



© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Botroskiva
3ème année
3ème année
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/09/2013
Localisation : Derrière toi ♥

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Mar 24 Sep - 18:49

J'avais mal, je comprenais que dalle et en plus personne ne venait m'aider. Génial, j'allais crever.
Je m'avachis de plus belle sur mon lit, essayant de trouver une position un peu plus confortable, lorqu'un type a répondu à mon appel . Bizarre, je l'avais pas remarqué avant. Quoiqu'à vrai dire je n'avais pas vraiment regardé où j'étais, mon corps étant trop douloureux pour que je me lève. Et puis j'étais trop dans les vapes  pour repérer quoi que ce soit.
J'ai pris appui sur mes coudes, essayant de me redresser plus ou moins pour voir de qui venait la voix. Un mec tout percé de partout était allongé sur le lit voisin du mien.
J'étais ainsi à l'infirmerie de la Maison de la Nuit... Donc qui dit infirmerie dit bobo... (mais rien de nouveau là-dedans) Putain, qu'est-ce que j'avais encore foutu pour me retrouver ici ?

"T'es qui toi ? Le prend pas mal, mais t'as l'air tout juste sorti d'une secte, avec ton tatouage sur le front. Et puis juste le nom "Maison de la Nuit", ça fait pas très net non plus. "

Vu le regard presque blasé qu'il avait l'air de faire, je me suis rendue compte que j'avais eu une réaction bizarre. Portant machinalement une main à mon front, je me suis rendue compte que si j'avais atterri ici, c'était bien pour quelque chose.

" Ouais t'as raison. , ai-je ajouté. Je suis totalement paumée. J'ai dû fumer une bonne quantité d'herbe pour me ramener ici. J'espère qu'ils m'ont pas encore recrutée parce que bon, jouer la petite servante d'un gourou, ça me tente pas plus que ça."

Je disais ça, mais à vrai dire, le nom de cet endroit me disait vaguement quelque chose. Impossible de mettre le doigt dessus, mais j'étais certaine de l'avoir déjà entendu quelque part. Le problème, c'est que quand j'essayais de penser à quelque chose, j'avais la tête qui tournait affreusement.
Je tentais de me concentrer sur quelque chose de plus simple. Mon nom. Aïe, même avec ça j'avais du mal... Anne ? Ana ? Emma ? Non. Tous ces prénoms me disaient que dalle. Mais il fallait que je trouve. On ne peut tout de même pas oublier son patronyme, non ?
Mon regard dévia en direction de la petite table de chevet, où un dossier était posé. Un nom était écrit dessus. Anastasia Botroskiva. Oui. C'était ça.

"Меня зовут Анастасия.", affirmai-je à voix haute, sans trop de conviction. C'est vrai que ça sonnait bien. Très bien même. Comme une mélodie que j'aurais souvent écoutée et répétée.
Mon esprit s'eclaira légèrement. Je me nommais Anastasia Botroskiva, je venais d'avoir dix-neuf ans et j'étais née en Russie. Pas terrible, mais mieux que rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadao Crimson
2ème année
2ème année
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 02/08/2013

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Mer 25 Sep - 6:27





He bin

«C'est vraiment pas qu'un peu que tu t'es déchiré»


Cette nana devait avoir un sacré sens de la fête pour se retrouver dans cette état, elle avait du sacrément fumer et avoir fait un mélange bien déchirant pour ne plus se rappeler de rien. A moins qu'elle ne se soit tout simplement que cognait la tête mais ça m'étonnerait. Je connaissais cette nana et sa réputation mais son nom c'est autre chose mais en tout cas elle est loin d'être un ange.

La remarque sur la secte me fit bien marer en tout cas parce qu'en on y pense bien c'est pas loin de la vérité sauf qu'on a pas le choix d'en faire partie et je m'en serais largement bien passé d'être marqué par la déesse inutile et encore plus de ne plus voir la lumière du soleil.

« Ouais dans un sens c'est une secte mais tu choisis pas d'en faire parti quand on te marque le front c'est foutu mais y a pas de pervers enfin presque pas dans le personnel...y a pas de chef... »

Et la déesse comme je le dis si souvent est inutile sauf quand quelqu'un doit mourir apparemment puisqu'elle avait cherché à me tuer encore. Ca allait finir par être une habitude.

« Par contre cocotte je crois que ça fait un moment que t'es là, ta une marque rouge comme et en prime j't'ai vu plusieurs fois dans l'établissement, t'étais là avant que je débarque. »

Je parle mais je sais pas vraiment si elle m'écoute, par contre c'est quoi cette langue qu'elle me cause, on dirait du russe...Ouais du russe mais je parle pas russe moi, je comprends pas ce qu'elle me cause la poulette là.

« si tu causes en russe je vais rien comprendre... »

Puis je m'en fous de toutes façons. Je m'étire un peu dans le lit, j'avais surtout hâte de rentrer là en faite.


© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Botroskiva
3ème année
3ème année
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/09/2013
Localisation : Derrière toi ♥

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Ven 27 Sep - 21:27

Je m'appelle Anastasia, j'ai dix-neuf ans et je suis née en Russie. Je m'appelle Anastasia, j'ai dix-neuf ans et je suis née en Russie. Je m'appelle Anastasia, j'ai dix-neuf ans et je suis née en Russie. Cette phrase tournait en boucle dans ma tête. Pourquoi ? Tout simplement parce que j'avais la trouille d'oublier qui j'étais.
Le type d'à coté a vaguement essayé de me raconter un truc par rapport à la secte de la Maison de la Nuit, mais je ne l'écoutais pas vraiment. Je m'en foutais à vrai dire, je voulais surtout savoir ce qui se passait, retrouver ma putain de mémoire et me barrer d'ici. Parce que rester allongé à longueur de journée, c'est emmerdant.
Bon, je vais essayer de glaner des infos au mec chelou au tatouage sur le front (quoique selon ses dires, j'en aurais un aussi... merde.).

"Mais dis moi, j'suis sensée te connaître ? J'veux dire, tu sais quelque chose sur moi ? Parce que pas la peine de me demander pourquoi, mais j'ai un gros blanc là. Un truc de ouf, j'te jure... Et désolée pour parler russe, mais là je pensais à voix haute. Mais t'inquietes, je discute pas avec mes amis imaginaires hein !"

J'ai ensuite essayé d'évaluer la quantité de dégâts sur mon corps. J'avais mal partout, et je ne pensais pas que c'était seulement dû à une gueule de bois ou un truc du genre. J'avais juste l'impression qu'un rouleau compresseur m'avait écrasée et brisé tous les os. Une horreur, quoi...
J'ai zieuté le tatoué d'un air blasé, avant de lâcher :

"Elle fout quoi l'infirmière sérieux ? On la paie pour qu'elle s'occupe de nous, non ? Ben qu'elle se bouge le cul à venir ou j'me casse."

C'était une façon de parler, bien sûr, je ne pouvais pas partir comme ça. Déjà parce que ça se faisait pas. Quoique ça, c'est pas grave. Mais surtout parce que j'étais branchée à ces saletés d'intraveineuse, et que j'avais trop mal pour essayer de me barrer.
Et puis, j'aurais pas l'air un peu conne à ne pas savoir où je suis ni où aller.
Ça me gonflait tout ça, j'espérais qu'une seule chose, que ça soit bientôt fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadao Crimson
2ème année
2ème année
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 02/08/2013

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Sam 28 Sep - 7:28





A l'ouest la nana


«Pas qu'un peu tu as dû faire une sacré fiesta»


Décidément cette fille avait vraiment passer une énorme soirée pour être dans cet état. Ba elle finirait par se rappeler au bout d'un moment et ses potes viendraient la voir sans aucun doute. Pas de souci à se faire, enfin je vois pas pourquoi je m'en ferais je la connais pas après tout madame amnésique.

« Je te connais pas non mais j'ai entendu parlé de toi et on s'est déjà croisé dans les couloirs mais sans plus. On s'est jamais parlé particulièrement »

J'avais pas non plus essayé il faut dire je l'avais repéré juste parce qu'elle était pas un petit mouton obéissant à la déesse inutile. C'était toujours marrant à voir dans cette école  où le moindre signe de Nyx est une bénédiction, du parle. Elle enverrait une merde ça serait la même chose, elle ne servait à rien absolument à rien cette nana déesse de merde.

L'infirmière ? Bonne question tiens.

« J'en sais rien et je m'en fous mais pour toi c'est plus...embêtant. Si la perf de fait chier je peux te l'enlever c'est pas un problème ça. »

Je m'asseoir sur le lit et frotte ma tête en cherchant dans la pièce mon haut mais je ne le vois pas. Fait chier, bon au moins quelque chose pour me couvrir ; Ah voilà un t-shirt ! Je me lève donc et va le prendre pour l'enfiler, il est basique noir et à ma taille.


© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Botroskiva
3ème année
3ème année
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/09/2013
Localisation : Derrière toi ♥

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Sam 28 Sep - 16:38



(Gif poweeeeeeeeeer ! Euh.... on a le droit, hein ?)

Bon. Je n'étais pas sensée le connaître. Donc ça ne servait à rien d'essayer de glaner des infos auprès de lui. Quoique... Peut-être qu'il se foutait juste méchamment de ma gueule... Mais mon instinct me soufflait que non, et je lui faisais confiance. Et puis s'il s'avérait qu'il m'avait menti, il risquait d'avoir chaud au fesses lorsque j'aurais retrouvé la mémoire.
Mais en attendant il fallait que je me barre d'ici. J'en avais marre de rester allongée dans ce lit miteux à rien faire et à attendre je ne sais quoi. Et puis j'espérais qu'en revoyant cet endroit auquel j'étais apparemment affiliée, ainsi que mes potes (j'en avais bien, non ?), j'arriverais à me souvenir de... de presque tout en fait.
Mais inutile de patienter ici, il fallait que je m'enfuie. Il n'y avait pas l'air d'y avoir de bouton pour appeler et implorer une infirmière de me libérer, alors il fallait que je me débrouille seule.
J'étais en train de me tortiller (je devais ressembler à un verre de terre, mais peu importe) pour essayer d'enlever tous ces putains de tuyaux, quand le type m'a proposé son aide. Gentil. Trop gentil même. Il devait sans doute espérer quelque chose de ma part.
… Houla. Pourquoi je pensais comme ça moi ? Ah oui. C'est moi la patronne du marché noir illégal de l'école, et c'est moi aussi qui vend des services en tout genre. Waouh. Super, j'avais réussi à me souvenir de ça ! J'étais bien partie pour soigner ma foutue amnésie chelou si je continuais sur cette voie.
Mais j'ai décidé de jouer la carte de l'ignorance et de l'innocence. S'il pensait que je ne savais rien, il ne me demanderait rien, avec un peu de chance.

«Hum... Et bien oui, je voudrais bien que tu m'aides à enlever mes perfusions, merci...»

Je fis mon sourire le plus candide pour l'inciter à me libérer sans faire d'histoires. Il n'avait pas intérêt à me faire chier en me demandant je ne sais quoi.
Il se leva de son lit, et parut chercher quelque chose. Ah. Un T-shirt. Sa pudeur me fit sourire. J'étais moi-même uniquement vêtue d'une espèce de chemise de nuit noire (sûrement ce qu'on portait dans cet hôpital), et je ne faisais pas tant d'histoires.

«T'sais, t'as pas besoin de te cacher, j'ai l'habitude de voir des types aussi peu habillés que toi, alors....... Enfin, je crois.... », ricanai-je avant de froncer les sourcils.

Oui, c'est vrai que j'avais comme le souvenir d'avoir des mecs dans mon lit... mais je n'étais pas vraiment sûre...
Peu importe. Je verrais ça le moment venu.

«Merci en tout cas. C'est cool de ta part. Et d'ailleurs, c'est quoi ton nom ? Parce que bon, je vais pas pouvoir t'appeler indéfiniment Truc ou Machin... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadao Crimson
2ème année
2ème année
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 02/08/2013

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Sam 28 Sep - 17:07





Pudeur


«Si tu savais»


Finalement elle avait accepté mon aide donc je m'approcha pour la débrancher avec calme jusqu'à cet qu'elle me parle de pudeur ? Moi pudique ça se voyait qu'elle me connaissait la demoiselle, j'en avais vu aussi passer de coups d'un soir dans mon lit enfin plus maintenant que j'avais mon Sirius mais aucun regret au vu de ce qu'on fait lui et moi. C'est sportif et très acrobatique , suffisait de voir comment ça s'était passé dans la baignoire. Sirius avait parfaitement réussi à le faire oublier sa peur de l'eau pendant un instant. Finalement la demoiselle demanda aussi mon nom.

« Sadao, je m'appelle Sadao et je suis pas pudique cocotte loin de la. »

Je la laissa se remettre avec calme et se lever à son rythme alors que j'allais à la fenêtre il faisait encore nuit mais il ferait sans doute bientôt jour donc pour eux pas question de sortir sous risque de finir cramer. Je décida donc de baisser le store pour empêcher la lumière de rentrer.

« Je te parie ce que tu veux que l'infirmière est partie pioncer cette feignasse. »



Et oui moi et ma délicatesse mais même les profs sont cons ici.

© code by Lou' sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Botroskiva
3ème année
3ème année
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/09/2013
Localisation : Derrière toi ♥

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Dim 29 Sep - 17:00


Je fis légèrement la grimace tandis qu'il me débranchait de ces foutus tuyaux. J'avais déjà plus souffert que ça, mais il n'empêche que ce n'était pas vraiment agréable. Enfin, c'était quand même mieux que de rester branchée à... à quoi au juste ? A des produits bizarres ? Génial, si ça se trouve leur truc me shoutait un max...
Enfin bref, l'essentiel était que maintenant je pouvais enfin essayer de me relever. Liberté !
Je m'assis sur le lit, légèrement nauséeuse, avant de poser mes pieds au sol.
Je n'étais  pas encore debout que le mec, Sadao à ce qu'il paraîtrait, me sort qu'il n'a rien de quelqu'un de pudique. Sa réaction m'a fait sourire.

«Haha, ouais c'est ça, j'te crois... », n'ai-je pas pu m'empêcher de répliquer. Par contre, quand tu me causes, évite le «cocotte». Moi c'est Anastasia. Ou à la limite Ana. Mais pas fillette, nana, ou un truc du genre. »
J'aimais pas qu'on me surnomme comme on surnommerait une fille faible et niaise. Beurk.

J'essayais par la suite de me lever totalement, pris appui sur mes jambes, fis basculer mon corps... et retombai comme un tas de merde sur le lit. Je retentai, sans succès. Et en plus ça me donnait une migraine pas possible.
«Putain, fais chier.», marmonnai-je.
Après quelques tentatives infructueuses, je réussis enfin à tenir sur mes pieds. Bon, je tangais bizarrement et je marchais pas vraiment droit, mais c'était déjà ça.

Je m'approchai de mon compagnon d'infortune, qui était occupé à fermer les stores de la fenêtre, et demandai :
«Pourquoi tu fermes les volets ? Un peu de lumière, ça ferait pas de mal...», avant de secouer la tête. «Ah bordel, je me rappelle... Putain de transformation qui nous empêche de sortir le jour...»
Ouais. Je suis une novice rouge. En 3ème année de surcroit. Super, je sais ce que je fiche dans cette «Maison de la Nuit»  à présent. J'espère qu'il ne faudra plus beaucoup de temps pour que l'intégralité de mes souvenirs me reviennent.  Parce que sérieux, ça me gave de passer pour une idiote.

Sadao fit la remarque que l'infirmière devait être en train de pioncer, ce qui me fit marrer. C'est vrai que c'était un truc de sacrés glandeurs ici...
«Si elle bouge pas un peu son gros cul, on risque d'attendre. On fait quoi maintenant ? On s'enfuit discretos ou on essaie de faire assez de bruit pour la faire débarquer ? », je demandai.
Personnellement j'étais pour la deuxième option. C'est bien plus rigolo de faire chier le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadao Crimson
2ème année
2ème année
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 02/08/2013

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Lun 30 Sep - 7:12





Doucement


«Ou tu vas finir les quatre fers en l'air»


Bon on pouvait dire que la situation était comique quand même par contre elle aimait pas les petits surnoms. Dommage je vais pas changer avec elle, je l'appelle comme je veux la minette.  Elle essaya de se lever mais c'était pas fameux elle arrêtait pas de tomber sur le lit mais après un moment c'était déjà mieux. Bon point positif le cerveaux redémarrait elle se souvenait de son prénom et aussi qu'elle était une novice rouge qui craignait le soleil, un vrai progrès.

« C'est bien la mémoire te revient. Je te le fais pas dire je donnerais n'importe quoi pour faire une sieste au soleil comme avant »

Car oui j'adorais ça avant,il faut dire qu'avant d'être un novice rouge je suis un félin donc j'adorais dormir au soleil mais je ne pouvais plus malheureusement et c'est dommage. Mais je ne vais pas me morfondre pour autant sur mon statut, j'y peux rien mais j'espère toujours trouvé une solution à ça, peut être un sortilège ou un objet magique je suis sûr que je trouverait un truc.

Puis Ana proposa plusieurs solution, soit bouger en toute discrétion soit foutre le bordel pour faire venir la feignasse d'infirmière. Mh ça me donne une idée.

« Si l'infirmière vient y en aura pour des plombes je veux me tailler mais on peut se barrer en foutant le bordel. Comme ça on les fait chier puis on peut aller dormir dans nos chambre ou faire ce qu'on veut enfin on est pas emmerder mais eux oui. »

© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Botroskiva
3ème année
3ème année
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/09/2013
Localisation : Derrière toi ♥

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Dim 6 Oct - 9:32

Le type me regardait d'un air amusé tandis que je me relevais avec la grâce d'une danseuse étoile. Ou pas. Bon, c'est vrai que c'est assez marrant, alors je ne peux pas m'empêcher de sourire à mon tour. Sourire que j'essayais tant bien que mal de cacher, parce que je n'avais pas non plus envie qu'il puisse croire que j'avais de l'autodérision permanente. Et puis aussi parce que j'en avais marre de tomber et de ne pas arriver à me relever. Mais peu importe, puisque après quelques longues minutes, j'avais enfin réussi à me mettre debout. Certes, j'étais légèrement bancale et j'avais une démarche d'alcoolique, mais c'était tout de même un progrès !

Je suis restée quelques instants pensive devant la fenêtre, essayant de me souvenir comment était le Soleil. Sadao avait l'air de le regretter autant, voire même plus, que moi.
"Être novice est horrible.", murmurai-je.

Je secouai la tête, essayant de penser à autre chose. Je devais avoir l'air d'une dépressive à rester sans bouger, perdue dans des réflexions profondes et philosophiques. Pas vraiment mes habitudes, en déduis-je.
Il fallait que je sorte, et vite, pour pouvoir redevenir et me souvenir de moi-même.
L'autre me fit remarquer qu'à  faire, autant foutre le bordel et se barrer en même temps, ça serait beaucoup plus marrant.
Je le jaugeai du regard, avant de m'esclaffer :
"T'sais quoi ? Je crois que j'vais bien t'aimer, toi ! Allez, va pour ça !"

Je me suis approchée de la grande porte, j'ai saisi la poignée, et je l'ai tournée. Fermé. Mais. C'est. Quoi. Ce. Bordel.
Je me tournai vers Sad' :
"Ces connards nous ont enfermés. On est dans la merde. "
Ben tiens, pourquoi il me regardait comme ça ? Ah. Oui. En effet. Je passe pour une cruche. C'est logique que cette porte soit fermée, étant donné que c'est... un placard. Pas ma faute. J'ai pris un coup sur la tête. Enfin je crois.
Je me suis alors dirigée vers la sortie. La vraie, cette fois. Je l'ai ouverte, et d'un geste solennel, ai annoncé :
"À toi l'honneur !
Je sentais qu'on allait bien rigoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadao Crimson
2ème année
2ème année
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 02/08/2013

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Dim 6 Oct - 12:43





Let's Rock


«C'est parti»


Décidément cette fille m'amusait et elle me plaisait bien. Attention Sirius est le seul homme de ma vie qu'on ne se plante pas mais cette nana avait un caractère que j'aime bien point. Elle ne semblait pas heureuse non plus de sa situation et ça se comprenait.

« Etre novice rouge est une malédiction...une punition selon moi... »

Je n'avais pas quitté le sourire de mon visage puis finalement elle accepta ma proposition de se barait en foutant le bordel. Si elle acceptait ou non je l'aurais fait perso j'avais pas envie de rester plus longtemps à l'infirmerie, par contre pas question d'aller à la maison Luk' devait être entrain de faire des cochonneries avec Gally et j'avais pas envie de voir ça sans compter que la maison était en bordel et qu'il risquait de me faire ranger donc pas envie.

La suite me fit encore plus rire quand Ana se planta de porte, j'éclatais de rire alors qu'elle réalisait son erreur et qu'elle ouvrit la bonne porte finalement.

« C'est parti alors »


je sortis de l'infirmerie avec les mains dans les poches un grand sourire amusait alors que l'école était calme, ça n'allait sans doute pas durer.

« On pourrait commencer par faire un saut dans ta chambre pour de trouver des fringues plus adaptés. »



© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Botroskiva
3ème année
3ème année
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/09/2013
Localisation : Derrière toi ♥

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Ven 18 Oct - 17:29

(hrp : C'est pas terrible, mais je ne voulais plus te faire attendre ! ._.)


Je glissais un coup d'oeil à travers la porte entrouverte. Personne. Parfait.
Je frissonnai légèrement tandis que je sentais l'air frais de la nuit s'infiltrer dans chaque fibre de mon être. Rien à dire, le fait de sortir de cette pièce me donnait l'impression d'être libre, libre tel un oiseau qui étendrait ses ailes prêt à s'envoler. Je devais certainement être légèrement claustrophobe. Ou alors c'est juste que ça me gavait de rester dans cette pièce pourrie et que j'avais besoin d'action. Et j'étais certaine que j'en trouverais en restant avec Sad'.
Il s'engouffra dans le couloir, moi sur ses talons. En temps normal, j'aurais sûrement insisté pour passer devant. Enfin je crois, au vu des pulsions qui me dévoraient de l'intérieur qui me soufflaient de commander moi-même cette petite expédition. Mais je ne pouvais pas. Pas dans cet état. Parce que déjà je savais même pas où on allait, ni où se diriger. Et aussi parce que j'avais mal un peu partout et que je me sentais effroyablement... stupide.

Le type me fit remarquer avec un petit sourire en coin qu'on devrait aller aux chambres, histoire que je puisse me trouver une tenue plus adaptée. Je ricanai :
Pourquoi, ça te dérange comment je suis fringuée ?"
BON. D'accord. J'avoue. C'est vrai qu'il avait raison sur ce point. C'est pas confortable, une chemise de nuit, pour faire ce qu'on avait prévu de faire. Et puis si je devais courir, c'est pas pieds nus que je ferais des miracles. En plus il faisait froid. Mais je ne voulais pas lui donner raison. Esprit de contradiction. Et je savais même pas où était ma chambre, excuse minable, mais tout de même. Quoique qui dit chambre dit internat. Merde, je veux pas être surveillée H24 par des profs chelous, moi !
"Rassure-moi, on est pas en dortoir quand même ?", n'ai-je pas pu m'empêcher de lui demander. Parce que devoir supporter même la nuit (ou plutôt la journée, non ?) des hystériques... très peu pour moi.  

Erm. Assez de blablatage pour le moment, passons aux choses sérieuses.
"Bon, on fait quoi du coup ?", lui ai-je demandé d'un air nonchalent. "Perso je propose une petite virée dans les salles de classe, ça pourrait être marrant."
Ouais, c'est vrai que y'avait possibilité de s'amuser. Allons foutre le bordel en bonne et due forme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadao Crimson
2ème année
2ème année
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 02/08/2013

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Ven 18 Oct - 19:26





Va pour les salles de cours


«On va bien se marrer»


Ana a vraiment un sacré sens de l'humour y a pas à dire. En même temps vaut mieux ça qu'être chiant à en crever puis ça me ferait de l'action différente que celle que je faisais avec mon loup. Je rigola légèrement à sa remarque sur sa propre tenue.

« Franchement le côté pyjama ça le fait pas pour aller faire des conneries enfin surtout pied nu miss. »

tiens elle vient de percuter avec les dortoirs, bin dans ce genre d'école les chambres individuelles ça ne cours pas les rues mais y en a et j'avais la chance d'en avoir une. Ils avaient dû entendre parler de mes exploits dans l'ancienne maison de la nuit et il n'avait sans doute pas voulu prendre de risque.

« Ouais et non. On est dans des chambres mixtes ou individuelles mais quand c'est mixte c'est pas plus de deux par chambre je crois. J'ai une chambre solo faut croire qu'ils avaient peur de me foutre avec quelqu'un j'aurais eu une mauvaise influence tu penses. »

On continuait de marcher vers le dortoir des filles lorsqu'elle proposa de faire un saut dans les salle classe tiens pas con comme idée. On serait tranquille normalement puis du moment que le soleil les touche pas y aurait pas de problème donc il fallait passer par les sous-sols

« Bonne idée mais faut pas passer par l'extérieur sinon on va finir en kéba avec le soleil. Donc passage par les sous sols pour ça. Normalement tous les stores sont baissés on aura pas de souci. »

Ouais j'avais déjà fait se genre de virer et franchement je m'en amusais bien surtout à fuir les profs après qui passent leur temps à chercher où on se planque. En gros des heures de rigolades surtout quand on pose des petits pièges à leur attention

« Tu veux qu'on en profiter pour réveiller tout le monde dans les dortoirs pour se barrer en quatrième vitesse ou tu veux de la jouer à la furtif ? »



© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Botroskiva
3ème année
3ème année
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/09/2013
Localisation : Derrière toi ♥

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Lun 21 Oct - 20:19


"Tu t'obstines pour rien, Sad'. J'veux pas aller me changer, j'irais pas me changer. J'fais c'que j'veux.", ai-je répliqué alors qu'il me faisait chier avec ça.
Et de toute façon, ça servait à rien. J'avais pas envie, et puis un point c'est tout.
Mon compagnon de connerie m'expliqua toute l'organisation des chambres, ce qui me fit bien rire.
"Une mauvaise influence, hein ? J'sais pas pourquoi, mais ça m'incite à te faire confiance.", me suis-je esclaffée, avec un petit clin d'oeil.
C'était vrai. Je l'aimais bien, il était marrant et sa façon de parler et de penser me plaisait. Haha, qu'est-ce qu'on va s'amuser ensemble...
C'est d'ailleurs sans grande surprise qu'il accepta d'aller glander dans les salles de classe. Il me proposa même de foutre le bordel dans les chambres. Pas con, ça. Pas con du tout même.
"Parce que tu crois que je vais laisser échapper une occasion pareille ? Allez, let's go !", ai-je murmuré en riant.
J'ai observé les portes, pensive. Je ne savais pas qui dormais là dedans. Et je m'en foutais royalement.
Et là, je me suis mise à hurler "AU FEU ! SORTEZ TOUS !" d'une voix forte et faussement terrorisée.
Les flemmards ont commencé à sortir un après l'autre de leur chambre miteuse, les yeux exorbités, certains même sur le point de chialer. Énorme. Me prenant moi-même au jeu, je me suis jetée dans les bras d'un type qui avait l'air d'avoir une douzaine d'année, les joues inondées de (fausses) larmes, tandis que ce dernier essayait, en tremblant, de me consoler tant bien que mal. Peine perdue, je recommençais de plus belle. Jusqu'à ce qu'il me soule et que je l'envoie balader en ricanant avant de me jeter sur un autre gamin.
Les pauvres ? Non, c'était juste trop fun. Mwahaha, ils avaient qu'à pas avoir une sale tête de victime.
Je lançais un petit regard sous-entendu à Sadao, l'invitant à faire de même. Vas-y, défoule toi, tu vas voir comment c'est drôle.
Ah, je m'amusais tellement en cet instant, oubliant presque ma putain d'amnésie, que je ne me rendais pas compte des risques que je prenais en gueulant comme ça.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadao Crimson
2ème année
2ème année
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 02/08/2013

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Lun 21 Oct - 21:37





Au feu ? Et bin


«Sacré imagination»


Non mais franchement Ana t'es kiffante y a pas d'autres mots, tu as une putain d'idée avec le coup du feu et franchement ta façon de te jeter dans les bras des mecs en chouinant, c'est digne d'une grande artiste. Chapeau Ana, de mon côté j'essaye de rassurer tout le monde alors qu'intérieurement je me marre bien y a pas à dire, m'assurant que toutes les chambres sont vide, certaine fille se colle à moi mais je les éconduis car je suis un tigre fidèle tout de même. Je ne veux que mon Sirius. Mais j'embrouille tout le monde de façon discrète une fois que tout le monde ne sait plu ou donner de la tête je regarde

Finalement j'attends le bon moment pour aller vers la sortie et de faire un signe discret à Ana pour qu'elle me suive vers une salle de classe. J'avais pas envie que les autres nous suive donc autant être discret. Plusieurs mecs en profitaient d'ailleurs pour pécho quelques meufs, ils ont tout compris à la vie ceux là.

Bon deuxième étape de soirée délire en salle de classe ? Mh salle de théatre peut être ou autre. Bon j'attends de voir déjà si elle me rejoint ou si elle continue à faire mumuse avec la gente masculine. Pauvre mal qui ne voit pas la connerie. Franchement faut être con là mais bon c'est vrai qu'Ana joue bien.


© code by Lou' sur Epicode



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Botroskiva
3ème année
3ème année
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/09/2013
Localisation : Derrière toi ♥

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Ven 25 Oct - 16:11


Mwahahaha, qu'est-ce qu'on s'amuse ici !
Et viens que je te chiale dans les bras, puis que je te pousse en te traitant de tous les noms possibles et inimaginables, avant de me jeter sur un autre imbécile.
Tout le monde paniquait et jetait des regards affolés dans toutes les directions, mis à part quelques types qui avaient très bien compris notre petit manège et qui en profitaient à leur tour. Je voulus aller leur en toucher deux mots, pour leur proposer de se joindre à nous pour faire encore plus de conneries, mais c'est ce moment que choisit Sadao pour me lancer un regard chelou du genre «On y va». Je le rejoignis d'un air désinvolte, sourire moqueur aux lèvres.
«C'est quoi ces yeux de merlan frit, mon coco ?», demandai-je en ricanant, faisant mine de ne pas comprendre.
J'attirais vers moi une nana pas trop trop moche, et lui la lui lançai en pleine face :
«Vas-y, détends toi mec, et profite !», m'exclamai-je avant de me barrer à nouveau vers un type pas mal du tout en pleurs, et de me blottir dans ses bras.
Houla. Pas prévu qu'il aurait une copine lui. Ni que cette harpie me surgirait dessus en me gueulant que c'était une propriété privée.
Un grand sourire innocent et une proposition de ménage à trois plus tard (histoire de bien lui foutre les nerfs, haha), et voilà que je rejoins Sad' en toute vitesse, coursée par l'autre hystérique.
«Bon, on se casse maintenant.», décidai-je d'une voix qui trahissait mon impatiente de se barrer.
S'il me faisait remarquer qu'il avait déjà proposé cette alternative avant, je lui ferait comprendre d'une façon ou d'une autre que c'était moi, et moi seule, qui décidait de ce qu'on faisait quand je décidais de le faire. Et personne d'autre n'avait à influencer mes choix. C'est moi la chef de la bande alors... Oh! Cool ! Je me souviens de ça ! Grave bieeen !
Hum, bref.
On était sensés aller par où ? Ah oui. Salles de classes. Mais aucune idée de leur position...
«Vas-y, passe devant. Je te laisse l'honneur de choisir notre prochain lieu à bordel.», je chuchotai, essayant de cacher que j'étais totalement paumée dans cette école. Bah, de toute façon, ça me reviendrait bien vite, non ?
Lançant de brefs regards en arrière, afin d'être sûre que l'excitée de tout à l'heure ne soit pas en train de nous courser, je passai derrière Sadao, grand sourire impatient aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadao Crimson
2ème année
2ème année
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 02/08/2013

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Sam 26 Oct - 7:41





Tu crois être

la chef ?


«Avec ta bande ouais mais pas avec moi cocotte»

Tu crois sérieusement que je vais t'écouter comme un toutou docile, tu te plantes ma jolie, je n'obéis qu'à une seule personne et encore je n'hésite pas à lui dire ce que je pense et c'est Gal' je veux dire Luka donc si toi tu veux continuer à faire mumuse libre à toi. Tu m'envoies une jolie, je lui fais un sourire charmeur et lui murmure quelques chose à l'oreille qui l'a fait rejoindre ses copines. Pour ma part je commence à rejoindre les salles de classe d'un pas très décontracté, tiens tu tardas pas à me suivre après que j'ai entendu des cris hystérique. Tu t'en es pris au mauvais mec on dirait. Ca me fait rire intérieurement sérieusement.

Tu me laisses choisir le lieu de la suite, trop aimable mais je pense surtout que tu ne te rappelles pas ma jolie où sont les classes. Pas de problème on va allait dans la salle du cours de théâtre y a de quoi s'amuser et en plus y a des cousins partout je vais pouvoir m'y vaudrer. Car oui tu ne le sais pas mais à la base je suis un tigre, un gros félin mais là j'ai gâché mes attribues.

« Bon salle de théâtre on sera bien là bas. »


Je m'étire et y avance tranquillement, on allait encore bien s'amuser mais il fallait faire attention au levé du soleil tout de même. Bon on pourrait toujours passer par les sous-sols pour rentrer dans le pire des cas.

© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Botroskiva
3ème année
3ème année
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/09/2013
Localisation : Derrière toi ♥

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Sam 16 Nov - 16:58

(HRP : Désolée pour ma lenteur ._.)

La salle de théâtre ? Ouais, pourquoi pas. Un lieu propice pour la comédie, haha.
Je hochai la tête afin de montrer mon approbation à Sadao. Quoique je ne fus pas certaine qu'il l'ait remarqué, étant donné qu'il avait déjà tourné les talons et qu'il marchait à présent tête baissée dans le couloir. J'accélerai le pas pour me retrouver à ses cotés, et annonçai en lui donnant une tape dans le dos :
"T'sais, t'es plutôt marrant comme gars au fond."
Bon, j'avoue. L'idée qu'il puisse être coincé et tout bonnement con ne m'avait jamais effleurée l'esprit. À cause de son look peut-être ? C'est vrai qu'un gros intello ne collerait absolument pas avec son apparence. Mais peu importe.  

J'observai avec intérêt chaque coin et recoin devant lesquels nous passions. C'est vrai qu'ils me disaient quelque chose...
Je laissai chaque souvenir venir à moi comme une évidence. Bon. C'était vrai qu'à présent je me rappelais de tout, ou presque. Ah, non. Je ne savais toujours pas pourquoi ni comment j'avais atterri à l'infirmerie. Bah, ça finirait bien par me revenir, non ?
Je touchai ma tête du bout des doigts en grimacant. En tout cas, vu la bosse que j'avais l'air d'avoir sur le crane et les hématomes qui recouvraient mon corps (et qui me faisaient encore vachement mal, il fallait le dire), ce n'était pas juste pour un simple rhume.
Je lançai un petit regard en coin à Sad' :
"Dis, ça fait longtemps que t'es ici ? J'veux dire, t'es en quelle année ?"
Bon, c'est vrai qu'en réalité je m'en foutais royalement.  Mais j'essayais de relancer un semblant de conversation, histoire de meubler un peu le silence qui nous entourait. J'aime pas quand y'a pas de bruit.
Et c'est toujours utile de savoir des trucs  sur les gens d'ici pour mon petit commerce. Parce que parfois, mon boulot me mène à donner des infos sur ceux qui me payent assez pour se permettre de me le demander.

Je coupai cours à notre semblant de discussion en soufflant :
"C'est ici. "
Ce n'était pas une question. Plutôt une affirmation. Parce que oui, il fallait dire que je me souvenais d'ouvrir cette lourde porte en bois pour me rendre à des cours de théâtre. Je me souvenais aussi qu'en prenant cette option en première année, je pensais qu'on allait jouer des comédies et tout et tout, et que finalement j'avais été bien déçue de découvrir qu'en fait la plupart du temps on lisait des vieilles pièces nulles à chier. Quoique ce cours était tout de même plus marrant que celui de littérature ou de socio' lorsqu'on montait sur scène. Je souris en repensant à mes interprétations improvisés, qui n'étaient malheureusement pas au goût de tout le monde. Bah, tant que moi ça m'amusait, ça me suffisait.

Je m'affalai sur un canapé moelleux.
"Bon endroit pour glander ici., soufflai-je avec un petit clin d'oeil.
C'est vrai que c'était confortable ici. Tellement confortable que je sentais mes yeux se fermer et que je sombrais peu à peu dans le monde des rêves, bercée par ma propre respiration.
Mon petit séjour à l'infirmerie avait sûrement dû me fatiguer plus que ce que je le pensais. Et puis il fallait dire que la nuit tombait (ou plutôt que le jour se levait), et que mon organisme cédait a ses habitudes.
Mes paupières papillonnaient de plus en plus lentement, et je me sentais toute engourdie.
Histoire de ne pas me mettre à ronfler comme une vieille truie devant Sadao, je tentais tant bien que mal de me motiver pour me réveiller.
"J'me demande si l'autre grosse vache d'infirmière a remarqué qu'on s'était barré.", murmurai-je, pour bien montrer, ou plutôt faire semblant, que je n'étais pas en train de m'endormir. Parce que ça aurait été terrible pour mon ego, ça. Très terrible même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadao Crimson
2ème année
2ème année
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 02/08/2013

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   Dim 17 Nov - 10:05





Petite sieste


«Je pense qu'il est l'heure de dormir»




Apparemment j'étais marrant comme mec, intéressant à savoir mais je crois que je le savais déjà. Au moins elle s'éclate, enfin de ce que je savais sur elle elle s'éclatait les trois quart du temps donc ça ne la change pas de d'habitude puis au moins sa mémoire était entrain de lui revenir petit à petit. J'en eu la confirmation quand elle désigna d'elle même la salle d'art, bon au moins pas besoin de jouer les babysitter trop longtemps, pas qu'elle en ait besoin mais ça aurait pas été cool de la laisser en plan dans son état, elle aurait pu sortir dehors et se cramer.

D'ailleurs j'y pense le soleil commence à bien se lever puisque je sens la fatigue m'envahir, un point encore plus chiant pour les rouges c'est que le soleil apporte avec lui la fatigue et une grande envie de dormir. En plus à peine j'étais entré dans la salle de théâtre que je m'étais vautré dans les coussins donc ça aide pas forcement. Bref voilà maintenant il était peut être temps de répondre à la question que la miss m'avait posée avant d'entrer dans la salle d'art.

« Je suis en deuxième année. »

Pas besoin d'en savoir plus, elle a pas à savoir que j'étais dans une autre maison avant et encore moins tout le reste. Par contre sa remarque sur l'infirmière me fit bien rire en tous les cas.

« Je suis pas sûr mais je pense que ouais va savoir... »

La fatigue est de plus en plus présente quel merde c'est chiant ça je voudrais pouvoir être tranquille moi. Je reste un moment vautré encore dans les coussins bien confortable avant de me lever finalement avant de sombrer. Connerie d'envie de dormir je pensais pas qu'il était aussi tard, enfin tôt.

« Bon je vais te laisser moi j'ai un rendez vous qui m'attend. »

Avec mon lit et qui sait peut-être que mon louloup passerait me voir de façon furtive, j'aime quand il vient me réveiller de ses caresses. Je fis donc un signe de main à Ana en allant à la porte.

« On se voit plus tard miss »

Qu'elle aille pas croire que je fuis mais il était impensable que je m'endorme ici devant elle, il faut garder un minimum de prudence, puis le point positif c'est qu'au moins les dortoirs doivent être vide


© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Légère amnésie entre amis [PV : Sadao Crimson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Sortie entre amis
» Sortie entre amis (suite)
» Petit pari entre amis
» Une sortie entre amis...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
house of night :: Administration :: Coin des membres :: Corbeille :: Batiment 1 :: Infirmerie-
Sauter vers: