Partagez | 
 

 Allé viens voir ton chef mon chaton [PV Sadao]

Aller en bas 
AuteurMessage
Luka Adriel
Gardien
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 21/07/2013

Fiche Elève
Race: -xx-
Relations:

MessageSujet: Allé viens voir ton chef mon chaton [PV Sadao]   Jeu 15 Aoû - 21:32





ah bah en fait il est super long ^^"




Luka avait quitté la maison, il était parti pour s’éloigné. S’était la première fois depuis longtemps qu’il ressentait de nouveau cette sensation, se besoin de prendre ses distances avec le monde pour saigné en silence et pensé ses plaies qui se rouvraient à chaque tentative de les refermées. Il aurait put retourner cher lui pour s’isolé mais cher lui….il y a bien longtemps que sa n’avait plus aucun sens cher lui… sa maison avait été tellement d’endroit que sa en avait perdu tout sentiment de réconfort. Il aurait put aller dans la maison façonner de sa magie mais pour quoi ? Y retrouver Sadao et Will dont l’emprunte en sa magie ne laissait pas vraiment de doute sur les activités ? Aucun intérêt, autant qu’ils profitent de leurs vies, d’ailleurs c’est exactement ce qu’ils auraient du faire bien avant.

Cher lui …bien sur qu’il avait un cher lui, il n’en avait jamais eu qu’un seul et n’espérait pas en avoir un autre, jamais. Isolant la maison de ses ressentis, Luka pris un simple morceau de papier, il écrit dessus un message qu’il transportât directement sur le plan de travail a côté de Gally et plaçât sur la maison un sortilège de protection.

«Ma princesse

Je suis désolé mais j’ai quelque chose de très important à faire.

Je reviendrais très vite mais en attendant ne te sépare pas de mon collier s’il te plaît, il te protégera quoi qu’il puisse se passer à la maison pendent mon absence.

Je te demande aussi de montré se mot à Sadao, je ne veux pas qu’il me cherche et c’est un ordre, je n’ai besoin que de solitude, tout comme autrefois.

Sadao, Will, trouvez El elle est ici et dites lui mon ordre de vous occuper de Gally, si un seul de ses cheveux est de travers… je m’occuperais personnellement de votre cas à tout les trois, c’est une promesse que je tiendrais croyez moi.

Soit sage petit chat, je reviendrais très vite.

Vous êtes ma famille et vous le savez

On revient toujours…vers sa famille


PS=> Will et Gal son mort, Sirius de ton nouveau nom. Choisit bien ton alfa et n’oublis pas c’est juste au dessus de la queue qu’un chaton aime à être caresser Wink»

Prenant une profonde inspiration, Luka glissât la main sur la porte de sa maison, tiendrait il seulement sa promesse ? s’était une grande première pour lui, il allait rentré cher lui, retourner enfin a la source retrouver le corps de sa femme préserver en parfait état par sa magie pendent tant et tant d’année. Il lui faudrait a coup sur un certain temps pour s’y rendre et lever la barrière et ses protéger ne laisseraient pas partir trop longtemps sans partir à sa recherche mais il fallait qu’il le fasse. A cet instant, le seul désir de son cœur était d’être à sa place une dernière fois. Le sorcier pris la direction d’un champ de lavande qui couvrirais son odeur, il y ouvrit un portail vers son ancien village et effectivement, il lui fallut quelques heures pour y arriver. Bloqué par l’un de ses propres sortilèges d’en temps, il lui fallut tout aussi longtemps pour lever la barrière et laisser paraître de nouveau a la face du monde son village ou le temps avait stoppé sa course. A chacun de ses pas, Luka redevenait Gal, il reprenait cette forme d’autrefois, celle qu’il venait d’officiellement abandonner pour le bonheur de son protéger.

Il passait un gigantesque cimetière fait autrefois via sa magie pour y enterré les siens, quelques bâtisses détruites dont les ruines étaient éparpiller un peu partout. L’ancien temple de Nyx qui avait survécu a l’attaque lui…enfin qui avait survécu jusque la, entré dans le temple de la fausse déesse, il se plaçât face a l’hôtel et sans un mot superflu quittât le bâtiment qui s’effondras juste derrière ses pas. Ensuite c’est la direction de la dernière maison en état qu’il prit, il l’avait reconstruit pour qu’elle y repose, poussant la porte, il passât la main sur les murs, il passât par la cuisine pris place sur une chaise fermant les yeux et se replongeant pleinement dans les souvenirs de cette endroit plein de vie.

Les rires des enfants du village résonant à ses oreilles et la belle image de sa femme qui venait préparer le repas, il n’en fallut pas plus pour achever son cœur qui saignait déjà mais cet instant semblais un bien plus doux supplice qu’autrefois. Une larme quittait ses yeux pour venir rouler sur sa joue finissant sa course sur ses lèvres, alors qu’il montait à l’étage. Poussant la porte de sa chambre, il y trouvât comme assoupie sa belle au bois dormant qui même avec un tendre baiser de son prince ne s’éveillerais plus jamais. Ses longs cheveux toujours si parfait, son parfum qui ne l’avait pas quittée, ni elle ni la chambre qui était la leur et qui portait au prince d’autrefois de nouvelle images de tendres échanges.

Perdu de vu la maison ou se trouvaient Will et Sadao, qui perdait peu a peu toute protection quand au ressenti de Gal, que déjà Sadao pouvait percevoir, loin de ses yeux et de ses songes Gally et sa sécurité qui n’était maintenu qu’au minimum de sa puissance, ne restait plus qu’elle, cette femme qui autrefois lui avait tellement porté de joie et a qui il avait décidé avant son départ de dire adieux. S’était difficile, des siècles qu’il devait le faire enfin, presque plutôt des millénaires le temps n’était plus qu’un vague concept, à ses cotés. Les minutes passaient et étaient suivit des heures qui portaient avec elle le jour, ne laissant plus pour seule vision que la lune sur la parfaite beauté de sa douce et tendre femme et pourtant… impossible de s’y résoudre.

Pourquoi Gal n’arrivait il pas à la laisser partir, arrêter de la maintenir en se monde de force et laisser son âme s’envoler et retourner vers les cieux comme celles des autres, renoncer à sa vie d’autrefois pour enfin vivre ? C’est après une nuit assis au bord du lit à contemplé le corps sans vie de sa femmes, milles mots en tête qui refusaient de quitter sa gorges, qu’il fini enfin par bouger. Le soleil se levait, le jour marquerait la fin de sa nuit il n’avait plus le choix, le jour devait revenir dans sa vie aussi et pour sa, la nuit devait céder sa place. Quittant la chambre a contre cœur, il redescendit l’escalier et repassât la cuisine quittant la maison et s’en retournant vers le cimetière ou il creusât une toute dernière tombe cette fois, c’est de ses propres mains et sans une seule goute de magie qu’il le fit.

Après des heures à creuser et a se couvrir de terre, Gal avait terminé la tombe, il était midi mais il avait encore tant de chose à faire, il parti dans l’ancienne scierie et fabriquât avec un sortilège le plus beau des cercueils qu’il capitonnât de soie. Une belle et douce soie blanche sur laquelle il brodât, par magie bien sur, des roses rouges gage d’amour éternel et des lys, gage de tendresse. Il transportât jusqu’à la future tombe le cercueil qu’il plaçât au fond. Il retournât cher lui changer sa femme, il se servit de la magie pour lui enfilé sa robe de mariée, lui mis son parfum et la transportât à travers le village dans ses bras comme le jour ou il l’avait faite sienne. C’est par magie qu’il la couchât dans le cercueil s’assurant d’ôter sa saleté déposer par ses bras sur sa belle robe maculée, Il refermât le et le recouvrit de terre, laissant les larmes quitter ses yeux pour enfin couler sur ses joues sans toujours parvenir a soufflé mot.

C’est de la plus grosse pierre tirée du temple en ruine qu’il se servit pour tailler une statue, il imposât sur le bas de celle-ci une plaque de marbre ou il fit graver une rose ainsi qu’une fleure de lys, il ajoutât a sa le doux nom de sa belle ainsi que les mots « pour toujours Galadriel ♥️ » la statuette représentait sa belle avec de grandes ailes dans le dos et un cœur dans les mains, il entoura la tombe de lys et de roses magiques qui étaient destiner a ne jamais s’éteindre. Puis, le soir venu, il s’assit face a la tombe et se mis enfin a parlé racontant toute l’histoire qu’il avait vécu après elle, n’omettant aucun détail allant même jusqu’à parlé de Gally et de cet étrange façon qu’elle avait de lui ressembler dans toutes ses petites choses qu’il semblait être seul à remarqué. Une nouvelle nuit sans sommeil que Gal achevât en disant a sa femme tout se qu’il n’avait jamais eu le temps de lui dire, ouvrant son cœur jusqu’au petit matin a celle a qui cette fois, il disait adieux.

Le jour revenait et la nuit emportait avec elle une partie du poids que portait Gal, même s’il savait qu’il devrait forcement porté l’autre partie pour le reste de sa vie, cette fois il renonçait à elle, pour de vrai. Se redressant, il déposât un dernier baiser sur les lèvres de pierre de sa douce, lui murmurant un tout dernier « je t’aime » et quittât le village laissant la dernière maison, la sienne s’effondrer. Il ouvrit un passage revenant à la maison, Gal atterrit en foret, portant sur lui les traces de terre et le parfum des fleurs qu’il avait placé autour de la tombe, les mêmes fleures qui composaient le parfum de sa femme et qui mélangé au siens, lui rendais la même odeur qu’autrefois à sa rencontre avec Sadao. Il fermât le passage et se mis à marcher lentement vers son nouveau cher lui, le cœur moins lourds et les vêtements « de Gal » bien plus sales.

Fiche RP © Sunhae de Libre Graph'


_________________
spécial évent
_________________
                                           

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadao Crimson
2ème année
2ème année
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 02/08/2013

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Allé viens voir ton chef mon chaton [PV Sadao]   Ven 16 Aoû - 2:52





Gal...

«Mais où es tu passé...»


Ca faisait trois jours que Gal était parti en laissant un simple mot à Gally disant qu'il allait revenir. Ce n'était pas la première fois qu'il partait mais cette fois-si j'avais un mauvais pressentiment, c'est que je le connaissais le Galadriel depuis le temps maintenant, autant le ps me fit sourire et rougir à la fois mais le message en lui même m'inquiétait, pourquoi être parti si soudainement mon frère. La première nuit je resta tranquille comme il le voulait mais la deuxième impossible car je commençais à sentir la peine de son cœur. Mon ami avait besoin de moi et je devais le trouver au plus vite mais il était malin il avait su cacher ses traces en passant pas un chant de lavande, mon odorat n'a pas aimé pour le coup. Et c'est avec justesse que je pus m’abriter du soleil à la fin de cette deuxième nuit, même en dormant j'arrivais à sentir la douleur de celui qui était de ma famille pour moi. Gal qu'est ce qui se passe je t'en prie je me moque d'être puni, pour le coup je n'allais pas suivre les ordres et te trouver merde tu as besoin de moi je le sens.

La troisième nuit je sortis de mon trou alors pour reprendre mes recherches et cette fois jackpot je sentais ton odeur dans la forêt où je me précipita pour te retrouver au plus vite. Je courais aussi vite que je le pouvais je n'avais même pas pris le temps de me nourrir en deux jours mais je ne sentais pas la faim, je voulais juste te retrouver...

Finalement je te vois au loin tu es toi et surtout tu es couvert de terre...puis cette odeur...je la connais tu portais la même lorsque tu m'as trouvé j'en suis sûr je ne pourrais jamais oublier ce parfum si particulier...

« Gal... »

Non tu as bien dit que Gal était mort dans ton message.

"Luka..."

J'ai bien fait en sorte que tu me vois, tout comme je vois avec facilité ta détresse. Je m'approche et je t'enlace directement sans te demander ton avis. Pour le coup j'aurais bien envie de te frapper de colère car je vois que tu as été passer un moment difficile seul et à quoi sert la famille si elle n'est pas là pour se genre de chose. Enfin il valait mieux que je me retienne alors je t'enlace et te serre fort contre lui moi me couvrant de terre, enfin j'étais déjà bien crade car j'ai passé la journée dans une grotte.

« Qu'est ce qui s'est passé... Pourquoi tu portes cette odeur...et ce n'est pas la peine de tourner autour du pot Gal je ne suis pas aveugle »

Autant être direct, je voulais le ramener le plus vite possible à sa douce qui était inquiète mais qui allait très bien puis il avait besoin d'une douche mais avant tout cela il avait besoin d'un ami, il avait besoin de moi et je ne laisserais jamais tombé. Je pourrais donné ma vie pour cet homme et le voir dans cet état me faisait mal au cœur. Oui j'ai un cœur il bat fort et rapidement d'inquiétude à cet instant, tout comme il bat d'affection pour Gal et d'amour pour Syrius. Je ne comptais pas le brusquer à parler mais j'étais catégorique je voulais savoir mais je lui laissais clairement le temps de s'exprimer en le gardant contre moi comme si j'avais peur qu'il se volatilise en le lâchant. En même temps s'il voulait vraiment partir il le ferait que je le tienne ou non.

La forêt à cet instant était calme et silencieuse voir inquiétante dans un certain sens mais la discussion risquait d'être longue et nous serons plus tranquille pour parler ici. Mes attribues félins n'étaient pas visible et je portais un pantalon blanc plus très blanc et une haut noir sans manche avec des bracelets de cuir simple et un ra-cou du même genre orné de rivets.



© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Adriel
Gardien
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 21/07/2013

Fiche Elève
Race: -xx-
Relations:

MessageSujet: Re: Allé viens voir ton chef mon chaton [PV Sadao]   Ven 16 Aoû - 8:00





tu voulais savoir, tu sais




Gal se doutais que trois jours pleins sa n’avait pas vraiment plu, d’autant que la quasi-totalité de ses protection avaient du sauter pendent se temps, il savait qu’aucun des trois n’avait put rester sage a l’attendre comme s’ils ne  risquaient pas de le perdre après 20 ans d’attente pour le retrouver… mais quelques part, à cet instant, il n’avait aucune envie de se presser, de reprendre son apparence ou même de dire adieux a Gal. S’était égoïste et il en était parfaitement conscient mais là, il n’était pas prêt a renoncer a elle, pas une seconde fois en si peu de temps. Il ne marchait même plus, tourner vers son portail, Luka voulait rester, retrouver les siens et vivre… Gal voulait rentrer et s’allonger, attendre sagement que le temps fasse son œuvre aux cotés de sa douce, s'étendre après d'elle et pour l’éternité reposer a ses cotés.

C’est une violente odeur de lavande qui le contraint a se tourné certain de savoir lequel des trois avait désobéis. El était un soldat, elle fermerait les yeux et sauterais au milieu de 1000 hommes s’il le lui demandait, en plus pas vraiment sur qu’elle n’e sortirait pas vainqueur. Il avait renoncé à être l’alfa de Will, le loupiot n’avait donc plus aucun compte à lui rendre mais par respect pour le dernier ordre de son « maitre » il n’aurait jamais désobéis. Ne restait plus que celui qu’il aimait comme un frère, le temps de se tourner qu’effectivement, il avait mis dans le mille.

Si le Gal provoquait une vive douleur le Luka n’en fit pas moins, lui, celui qu’il avait vu grandir l’appelait par se nom qui le faisait étranger et plaçait d’office une distance. Il avait lui-même renoncé à Gal pour laisser a Will la chance de choisir son male mais s’était vraiment difficile que d’abandonner tout son passer même pour le bonheur des siens.

Aucune réaction a l’étreinte, Luka n’était pas là et Gal n’avait pas envie de réconfort, il voulait tout comme autrefois souffrir, simplement sa. Souffrir de la perte de sa douce, ne plus chercher à avoir le moindre sentiment, exactement ses sensations que Sadao avait chassé a leurs première rencontre et cette fois il voulait les garder, juste les garder. L’idée de faire demie tour se faisait plus forte a chaque seconde, de rentré cher lui et de prendre la place qui aurait du être sienne, sans la déesse inutile. Ses œufs avaient éclos, ils avaient grandit et s’étaient même assez bien former pour se protéger, Gally trouverait forcement la protection rechercher auprès d’eux s’il le faisait et puis, Sadao, Will et El pourrait vivre tranquillement sans avoir a tablé leurs vie sur ses décisions. De toute façon, en renonçant à être lui, il leurs avait enfin rendu leurs liberté, ne restait plus qu’a les voir s’envoler.

-Tu sens la lavande c’est une infection.

Bien sur qu’il ne les abandonnerait pas, Gal attendrait juste de pouvoir s’envoler a son tour et en attendant, il s’assurerait qu’ils aient tous exactement ce qu’ils leurs fallait pour que le vol se face sans accros. Pas question de renoncer tant qu’eux n’étaient pas en parfaite sureté, s’étaient les siens…ils étaient sa famille. Pourtant impossible de refermer le portail ou de renoncer au bras de Sadao a qui enfin, il rendit son étreinte laissant pour la première fois depuis leurs rencontre une larme lui échapper. Pas un torrent de larmes comme celles qui coulaient à l’intérieur, de toute façon, il savait que sa Sadao le sentait alors...

Au bout de quelques minutes, il prit une profonde inspiration, comme s’il allait répondre a ses questions et se défis de son étreinte, au lieu de parlé, il se contentât de soupirer et de prendre une mine défaite, en lui annonçant moqueur sa petite phrase.

-non seulement tu m’as désobéis, mais en plus tu oses m’interroger, moi qui croyais que tu avais dépassé se stade après mon premier départ….finalement, mes leçons n’ont servie a rien alors.

Après une bonne vielle pichenette de punition comme autrefois sur le nez, il s’éloignât de quelques pas s’asseyant face a son portail, il repliât les jambes et se mis à réfléchir une minute avant de se mettre pour la première (et dernière) fois en position de faiblesse face a Sadao. Activant le portail qu’il n’arrivait pas a fermé, il en fit un miroir sur sa ville en ruine faisant signe de la tête a Sadao de l’observer en lui lançant de toute la douleur que lui inspirait cette endroit un simple

-j’étais cher moi

La vision parcourrait le village effondré, les maisons, les commerces, elle revint jusqu’au temple de Nyx en ruine avant de prendre la direction du cimetière. Gal montrait a Sadao exactement le parcours qu’il avait fait lui offrant une parfaite vue de toutes les maisons en ruine la sienne comprise, il portât l’image sur chaque tombe graver au nom des habitants, mais contenant aussi les frères de … et mère de… Tous ses petits détails qui donnaient une idée de ce qui s’était passé. Au bas de chaque stèle une pensée, un simple « je ne vous oublie pas Gal ». Il n’avait pas pris le temps de rajouter cette inscription, ses mots étaient anciens, le cimetière avait vieillit contrairement a la ville et on voyait facilement que le temps avait fait son œuvre sur les tombes.

Toutes, sauf une…reportant la vision sur une pierre des plus blanche, il laissât pleine vision sur sa belle, son ange de lumière enfin libre… Laissant défiler son doux visage, les ailes, le cœur pour enfin redescendre.

-Une impression de déjà vu pas vrai ? S’était ma punition…déesse inutile

Se relevant, il laissant pleine vue a Sadao sur la plaque pour qu’il ais toute possibilité de la lire et s’approchât. Portant la main sur l’épaule du minet, il approchât de son oreille pour lui murmuré.

-Bienvenu dans mon monde.



Fiche RP © Sunhae de Libre Graph'


_________________
spécial évent
_________________
                                           

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadao Crimson
2ème année
2ème année
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 02/08/2013

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Allé viens voir ton chef mon chaton [PV Sadao]   Ven 16 Aoû - 19:58





Mon frère...

«Raison de plus pour ne pas te laisser»



Gal ta souffrance était si grande pour en pleurer...toi qui n'a jamais versé une seule larme et voilà que tu en laissa perler une. Ca voulait tout dire, il avait du faire quelque chose de vraiment difficile mais je n'ai pas pu m'empêcher de sourire à la remarque sur la lavande et la réprimende.

« Il y a une différence entre sortir pour faire un tour et sortir pour faire quelque chose de difficile...Je ne pouvais pas rester sans rien faire alors que je sentais que tu n'allais pas bien...Je suis ton général mais avant tout ton ami ton frère... »

Je le voyais pour la première fois en position de faiblesse et je n'aimais pas le voir ainsi mais je compris bien vite pourquoi alors qu'il me laissa voir, me montrant ce qu'il avait perdu, tout ce qu'il avait perdu...Une punition hein... je l'entendis venir murmurer à mon oreille et à cet instant je l'attrapa contre moi ne le lâchant pas le regardant droit dans les yeux.

« Et je compte bien y rester...Ca date d'avant que tu me trouves... tu es parti...tourner la page... »

Je le sera un peu plus contre moi en grognant. J'avais envie de le frapper car j'étais en colère qu'il y soit aller seul même si je sais que parfois certaines choses doivent se faire seul...J'aurais aimer être la pour l'aider, le soutenir...

« Idiot...il ne fallait pas faire ça seul...je serais venu avec toi...enfin maintenant je sais... »

Il lui prit le bras et soupira. L'entraînant en marchant avec calme vers la maison, bien sur ça aurait pu être plus rapide mais il allait falloir discuter et laisser du temps à mon ami. Je ne voulais pas le presser alors que je regarder une dernière fois la pierre tombale.

« On va rentrer calmement je pense qu'on a besoin de discuter...puis Gally t'attend elle est inquiète mais elle va bien. On y a veillé »


© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Adriel
Gardien
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 21/07/2013

Fiche Elève
Race: -xx-
Relations:

MessageSujet: Re: Allé viens voir ton chef mon chaton [PV Sadao]   Ven 16 Aoû - 21:53





Voila, c'est dit vous n’êtes plus lié et ça ferait presque peur de vous libérer sa fait prendre le risque de vous voir partir




Bien sur qu’il y avait une grande différence entre une simple balade et le fait de renoncer a son passer, comme s’il avait put ne pas en avoir conscience. Sadao … bien sur qu’il n’abandonnerait jamais … Il allait en falloir de la patience au loupiot pour le dresser, sa s’était sur. Faut bien avouer que Gal n’avait jamais vraiment essayé, au contraire il avait fait au mieux pour le pousser à développer sa personnalité et son esprit de contradiction. un bien beau spectacle qui promettais une trame es plus plaisante.

Pas le temps de repartir que déjà Sadao l’attrapais par les bras, il plongeait son regard dans celui de Gal qui se faisait légèrement dubitatif et ne quittais pas les mains qui l’empoignaient. D’accord, il ne lui avait jamais posé de grandes limites mais le peu qu’il lui avait donné se trouvaient un peu trop facilement oublier a son gout… faut dire… non faut pas le dire. En revanche, se qui suivit, il ne l’avait pas u venir, s’attendant a se que Sadao comprenne en voyant la statue flambant neuve, il ne s’attendait pas a ses mots qui furent si violant que des poignards *...tourner … la page...*

L’envie de frapper se faisait presque aussi forte pour Gal que se qu’elle devait s’être faite pour Sadao, non mais franchement, l’accompagné … pas dans se genre de chose… S’il avait su renoncer pour leurs bonheur sa n’était pas pour qu’eu s’oublient pour lui… quel bande de nouille. Bref, il se laissât manipuler comme une vulgaire poupée, enfin dans un premier temps, jusqu’à entendre le mot qui déclenchât l’ouverture des portes. Retirant instantanément son bras a son frère en l’entendant prononcer le nom de Gally, Gal repris l’espace d’une minute l’apparence de Luka redevenant bien vite Gal et s’en retournant vers son portail, vers sa femme.

-Ts…rentré

Passait par son esprit une nouvelle envie de passer le portail, de s’en retourner de l’autre coté loin de toutes ses bêtises mais il n’en ferait rien ni Sadao ni Luka ne le laisserait faire. Quand l’un se faisait physiquement présent, l’autre réagissait a la simple prononciation de se nom sans intérêt.

-premièrement, ni toi ni les autres n’êtes plus enchainer a votre promesse, vous êtes libres !

Reculant la vision de son portail pour en voir la demoiselle en entier, il ne quittât pas son portail des yeux.

-S’était…restons claire, toutes ses tombes que tu as vue, s’était les miens et celle-ci… Non tu n’aurais pas put m’accompagné Sadao !! s'était …c’est........ ma femme … que j’ai été enterré là-bas.

Au dessus des arbres, même le ciel subissait la colère du sorcier, les nuages s’approchaient couvrant le ciel d’obscurité et le grondement de tonner se fit entendre alors même que la forêt était seule rempart contre la pluie.

-Et si je n’étais pas revenue ? Si mon destin avait été de reposer a ses cotés ? Auriez-vous seulement eu le réflexe de vivre ?

Le passage maintenu ouvert jusque là s’effondrait à mesure que le sorcier reprenais l’apparence de Luka, s’approchant du minet, il posât la main sur son épaule pensant pour lui-même sans lui en soufflé mot *Faut il vraiment que je disparaisse pour qu’il te prenne pour maître ?* sans même le regarder et lui dit s’en retournant ensuite jusqu’à son nouveau « cher lui »

-rentre avec moi …mon frère.

Il avait renoncé a Gal pour leur offrir la liberté sachant que chacun d’eu était prêt mais sa, il n’avait pas forcement a cœur de le lui dire.



Fiche RP © Sunhae de Libre Graph'


_________________
spécial évent
_________________
                                           

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadao Crimson
2ème année
2ème année
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 02/08/2013

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Allé viens voir ton chef mon chaton [PV Sadao]   Sam 17 Aoû - 12:40





Ensemble

«Libre ou pas tu es mon frère»



Je t'écoutais mon frère, je sentais ta douleur et je me sentais inutile mais j'avais bien compris que c'était ta femme je ne suis pas idiot. Pour l'histoire de la promesse ça fait bien longtemps maintenant que je ne te suis plus pour ça mais tu as bien dû déjà le voir.

« Promesse ou pas je te suis parce que tu es mon frère...je suis désolé pour ta femme et les autres...vraiment... »


Que dire de plus il savait que c'était une situation très difficile et pas évidente à surmonter mais il fallait le faire et je ne pouvais que lui accorder ma présence alors qu'il voulait le faire seul. Je soupirai à croire qu'il avait l'impression que je me jéterais par la fenêtre pour lui.

« Oui je vivrais mais je te chercherai en même temps...tu es ma famille... »


Je vis le portail se fissurer et se fermer alors qu'il reprenait l'apparence de Luka pour me dire de le suivre et le mon frère le fit sourire. Je vins prêt de lui en secouant un peu la tête.

« Oui mon frère. Rentrons ensemble »

Je passa mon bras autour de ses épaules comme je l'avais si souvent fait et que je continuerai à faire. C'était ma façon de le soutenir puisqu'il ne voulait pas que je l'aide plus. Je me renifle un instant et tire la grimace


« Tu as raison par contre je pue la lavande c'est infecte. »


Par contre j'avais peur que cela soit synonyme de bains...oh non pas ça





© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Adriel
Gardien
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 21/07/2013

Fiche Elève
Race: -xx-
Relations:

MessageSujet: Re: Allé viens voir ton chef mon chaton [PV Sadao]   Sam 17 Aoû - 16:23





Le bain je laisse Sirius te le donner 0: )




Certes, Sadao savait trouver les mots généralement mais là, en quoi suivrait il son frère et surtout comment si son homme venait à partir. Ses généraux avait durant 20 ans mis leurs vie de coté et aujourd’hui qu’il leurs rendait leurs liberté, déjà l’un d’eu refermait la porte e la cage préférant ne pas la quitter. Evidemment, la promesse qu’il avait faite avait été tenue mais a voir a quel point ils s’accrochaient tous s’était presque amusant. Luka avait fait au mieux pour rester un bon chef en toute circonstance et a priori, il ne devait pas vraiment s’être planté… Aucun d’eux n’avait désobéis pour la partie veillé sur la princesse, aucun ne s’était plaint de ses ordres ou des vingt longues années. Pour le moment il n’attendait que de voir la réaction des autres. Luka se mis à rire en pinçant la taille de Sadao pour le chatouiller et lui lançât moqueur

-C’est dingue se que tu peu puer

Retournant vers maison, Luka brisât le sceau protecteur illuminant au passage le collier que portait Gally pour lui signaler son retour. Collier qui d’ailleurs disparut de coup de la belle. Il y avait bien des choses que Luka devait faire mais la grande priorité était de changer se minuscule détail. Prenant en main une pièce en argent et le collier réquisitionner, il relâchât Sadao avant de s’étiré.

-tsss

Mais non il ne le lui reprenait pas, il avait d’autres projets en tête, des projets qui d’ailleurs attirerait certainement les moqueries de Sadao mais pas grave. Une manipulation magique et les deux éléments se mêlaient l’un l’autre pour prendre la forme d’un pendentif qu’il offrirait a sa belle, pas un collier comme a un chat ou un toutou qui vous appartiens, un vrai collier fait par sa magie et qui la protégerais bien mieux en exprimant au passage son appartenance au sorcier. Un geste affectif qui se passerait de tout commentaire sous peine de sanction exemplaire et radicale, même s’il n’était plus son soldat, si Sadao donnait le moindre signe de moquerie a Luka, sa allait chauffer pour ses fesses.

-Je te déconseille tout commentaire



Fiche RP © Sunhae de Libre Graph'


_________________
spécial évent
_________________
                                           

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadao Crimson
2ème année
2ème année
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 02/08/2013

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Allé viens voir ton chef mon chaton [PV Sadao]   Sam 17 Aoû - 19:56





C'est mignon

«Je suis pas le seul à être amoureux»



Je me mis à rire face aux chatouilles comment y résister alors que Luka connaissait tout mes points faibles. En plus il me confirme que je pue sympa vieux, enfin faut dire qu'avec mon flair sensible je ne sens que la lavande et ouais ça pu clairement.

« Ouais...je vais devoir...cramer mes fringues... »


Et je parle même pas du bain, quel merde. Je le vis faire apparaître le collier que la demoiselle avait autour du coup pour le faire changer de forme avec une pièce. Je ne pus pas m'empêcher de sourire alors il l'aimait vraiment la petite pour faire ça enfin je m'en doutais mais là c'était vraiment visible. Et au vu du pas de commentaire je ne me trompais pas du tout. Je lui souris simplement.

« Moi ? J'oserais faire quelque chose comme ça ? »


N'empêche que je me retenais de rire mais j'étais content.

« C'est bien la première fois que tu tiens à une femme comme ça..je trouve ça...mignon. »

Il n'y avait pas de moquerie dans le son de ma voix. Je souriais simplement parce que j'étais content pour lui, puis je le connaissais et j'avais pas envie d'avoir chaud au fesses. Bon je finirais bien par le vanner mais j'attendrais le bon moment pour ça.



© code by Lou' sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Adriel
Gardien
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 21/07/2013

Fiche Elève
Race: -xx-
Relations:

MessageSujet: Re: Allé viens voir ton chef mon chaton [PV Sadao]   Sam 17 Aoû - 20:33


_________________
spécial évent
_________________
                                           

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Allé viens voir ton chef mon chaton [PV Sadao]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Allé viens voir ton chef mon chaton [PV Sadao]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Viens voir sa mère {Agnès
» Viens voir sa mère pour discuter [Suzanne]
» Viens voir Victoire (Elle)
» Viens voir Raphaël [PV : Lui ]
» [Mission de rang D] Viens voir Maman !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
house of night :: Administration :: Coin des membres :: Corbeille-
Sauter vers: