Partagez | 
 

 Il fait trop chaud ici....(fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Krov' Kipeniya
Traqueur
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 03/07/2013

Fiche Elève
Race: Vampire
Relations:

MessageSujet: Il fait trop chaud ici....(fini)   Mer 3 Juil - 8:12

~ Identité ~

.:: Nom :: Kipeniya (bouillant en russe)
.:: Prénom :: Krov' (sang)
.:: Surnom :: Divers et variés, trop long d'en faire la liste
.:: Age :: Il ne compte plus depuis longtemps... à peu près 750, plus ou moins...
.:: Sexualité :: Secrète ~


~ Situation ~


.:: Race::.
Vampire bleu

.:: Statut ::.
Traqueur

.:: Classe ::.
Aucune


.:: Arme ::.
Un sabre

.:: Affinité ::.
eau

.:: Autre ::.
j'ai chaud, vous avez pas la clim?


~ Personnalité ~

.:: Description physique ::.
Comme la majorité des russes, Krov’ a une peau rosée si pâle qu’elle parait parfois blanche, ce genre de grain qui ne bronze pas mais rougit au moindre coup de soleil.  Ses cheveux noirs à l’origine ont pâli pour donner la teinte d’un drôle de bleu avec l’âge, tout comme les humains finissent avec les cheveux poivres et sel avant de les avoirs totalement blanc. Krov’, bien que pas doué en coiffure, se les coupe lui-même quand ils deviennent gênant, ce qui fait une drôle de coupe bizarre à l’arrivée. Ceux de derrière, laissés longs, sont souvent attachés, ce vampire n’appréciant pas de les voir s’envoler n’importe comment au moindre coup de vent.

Son tatouage de vampire d’origine, il le garde toujours visible, excepté le croissant de lune sur le front qui lui, est toujours maquillé : ce sont ses lignes noirs qui lui glissent sur la joue, l’épaule et le bras. Les fleurs qui recouvrent son dos, elles, sont un tatouage fait d’encre et possède une histoire n’ayant rien à voir avec la magie des vampires.

Bien que russe, il affectionne le style vestimentaire japonais, en particulier les kimonos, il n’est donc pas rare de le voir habillé de la sorte ou avec ce large collier qu’il ne quitte jamais. Il possède aussi de nombreuses cicatrices dont la plus visible se situe sur son nez. Les autres s’éparpillent sur les bras, le dos (cachées sous les fleurs) mais surtout sous le bandage perpétuel qui cache le bas de son corps.

Il reste à noter la couleur particulière de ses yeux, cet orange étrange aux reflets rouges… Cadeaux de la déesse lors de sa naissance et à l’origine de son prénom.


.:: Description caractérielle ::.
Krov’ s’est adapté à bien des situations différentes ce qui fait de lui, aujourd’hui, quelqu’un d’imprévisible. En déduire son caractère est du coup quelque chose qui me parait bien compliqué : autant agneaux que loup, dominant que dominé, gentil que mauvais… Un mot, un geste, un souvenir et il peut changer du tout au tout. Ses manières, tout comme son caractère, évolue au fils du temps : il peut vous sembler bête le matin tout autant que rusé et malin le midi et pourvu de grande connaissance le soir. Loin d’être idiot, il y a juste des moments où laisser aller le temps et les gens comme un imbécile juste par envie…



~ Biographie ~

.:: Histoire ::.
La création de la terre…. De Krov’ en sept jours :

Premier jour : vie humaine…

L’enfance de notre vampire aurait pu être celle de tant de petits garçons s'il n’avait pas eu ce regard étrange dès sa naissance, un regard orangé aux reflets rouges qui lui donna son nom : Krov’, sang dans sa langue d’origine, le russe.
L’inconnu fait peur et comme tout ce qui est un tant soit peu différent, il se trouva bien plus souvent isolé qu’apprécié. Devant faire face à la solitude, il fut un enfant calme, muet et moue, du moins, jusqu’à la primaire où il rencontra Ilya. Ses yeux, elle, elle les aimait bien et les années passant, l’enfant perdu et sans ami devient à ses côtés un jeune garçon souriant et amusant malgré les mauvais tours dont il était l’objet a longueur de journée…

Deuxième jour : Traqué et marqué :

Arriva ce jour où en plein cours, un traqueur s’engouffra dans l’école, provoquant la panique. II faut dire qu’en Russie tout autant qu’ailleurs, les vampires ne sont pas des plus appréciés. Coup du destin, comme s'il n’était déjà pas suffisamment différent, se fut lui qui se retrouva marqué du croissant de lune sous les yeux inquiets d’Ilya. Il se rappelle encore trop bien son regard blessé et ses paroles quand elle avoua avoir échoué de le garder « humain ». Bien sur, ce n’était pas de sa faute, le destin, la déesse Nyx avait choisi, mais allait expliquer ça à deux gamins, la première se sentant fautive d’avoir laisser les « démons » envahirent son ami au point de le marquer comme un vampire et le second se retrouvant avec cette impression encore plus importante de n’être qu’un monstre même auprès de la seule personne pour qui il comptait et qu’il aimait comme une sœur…

Troisième jours : vie de novice…

A la maison de la nuit, celle située dans son pays, son regard toujours différent ne fit pas peur, mais bien au contraire, attira. D’enfant mis à l’écart, il devient adolescent populaire, autant auprès des demoiselles que de ses messieurs même si c’était pour des raisons bien différentes. Ce brusque changement de vie, il s’y adapta rapidement, la culpabilité d’être différent s’étouffant d’année en année. Loin de regretter sa transformation, il en devient fière et en remercia chaque jours la déesse Nyx.

Quatrième jour : envole-toi petit oiseaux…qui finit en cage.

Quand ses quatre années de novices furent finit, Krov’ décida d’en profiter pour voyager et découvrir le monde. Maquillant ses tatouages, il se fit passer pour un simple humain sur le chemin puis s’arrêtait parfois saluer les vampires des autres maisons de la nuit qu’il croisait. C’était quelque chose qu’il aimait, rencontrer de gens comme lui et pourtant différents….
Une pause obligée s’imposa d’elle-même quand il quitta celle situé au japon. Là-bas, bien plus qu’ailleurs, les vampires étaient plus prudent, se cachaient aux yeux de tous et Krov’ ne comprit que trop tard pourquoi. Comme une bête aussi rare qu’un panda, sans avoir même le temps de dire ouf, il se retrouva en cage, dans un sous sol d’un riche yakusa dont la fille rêver de posséder toute les bêtes au monde. Comme une bête de cirque, sous les yeux de la gamine et sous le fouet de son « gardien », il fut dressé. Sa nature s’adapta de nouveau, méfiant, furieux, il devient aussi imprévisible qu’un lion en cage. Ce fut a cette époque qu’il se retrouva harnaché d'un collier de cuir et marqué de ses nombreuses cicatrices.

Cinquième jour : une main tendu…

Combien d’année était-il resté qu’une simple bête de foire pour cette fille là et, plus tard, ses enfants ? Il ne les comptait pas… Il avait fini par vouer, pour les humains, une haine immense jusqu'à ce que lui, arrive. Fils de celle qui l’avait emprisonné sans aucune forme de procès, il l’avait détesté aussi, dès sa naissance, pourtant au fils des années, le petit grandit mais ne quitta pas la douceur de l’innocence. De plus en plus souvent il lui rendit visite seul, lui racontant ses journées en lui apportant à boire et à manger, parfois même une sucrerie. Si au début Krov’ ne lui prêta aucune attention, peu à peu il s’y attacha. Quand la mère décéda et qu’il fallut partager l’héritage, apprenant que Krov’ allait appartenir à sa sœur, Ian, le jeune garçon, libéra le vampire en pleine nuit. Il lui enleva le collier de cuir qui avait laissé une marque rouge à son cou depuis autant d’années et lui posa celui qu’il porte désormais pour cacher la marque. Il lui offrit aussi de quoi s’habiller et le laissa partir, les larmes aux yeux. Krov’ s’en alla, sans un regard pour lui dans un premier temps avant de lui demander de le suivre. Ian refusa… leurs chemins se séparèrent sans autre mot, sans autre geste. Le vampire reprit sa liberté et le jeune garçon continua sa vie d’humain, jusqu'à en mourir de vieillesse…

Sixième jour : on reprend son voyage. Et on apprend

Krov’ poursuivit le voyage qu’il avait commencé jusqu'à se que la mort de Ian arrive à ses oreilles. En hommage à son libérateur, il se fit tatouer ses fleurs préférées sur toute une partie de son dos, cachant en même temps la plupart de ses cicatrices. C’est dans la maison de la nuit brésilienne qu’il apprit son « don » pour la traque et en appris les ficelles du métier. Bien qu’il appréciait l’endroit, il ne s’y sentit pas a l’aise et après avoir finalement appris tout ce qu’il fallait savoir sur ce métier où les choix des traqueurs étaient directement reliés aux choix de la déesse Nyx, il décida de continuer encore son voyage, marquant les futurs vampires élus sur son chemin.

Septième jour : Une nouvelle vie dans une nouvelle maison…

Sa route la mena finalement  cette maison là. Ne sachant ce qu’allait encore lui réserver la déesse, il y posa un pied…. Et la suite, comme vous, je ne la connais pas encore.



~ Info plus ~

Comment avez-vous connu le forum ? a cause d'un joujou à plume
Ancienneté en forum RPG : houla.... vieille joueuse, admin, fondatrice et/ou modo dans certain...
Disponibilité : uniquement en semaine (5/7 jours)


Dernière édition par Krov' Kipeniya le Mer 3 Juil - 10:33, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Hallen
Administrateur Gentleman & Professeur
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 16/06/2013
Localisation : Quelque part la tête à l'envers.

MessageSujet: Re: Il fait trop chaud ici....(fini)   Mer 3 Juil - 8:20

*Lui tend un mini ventilo*
Bienvenu à toi, très cher!



Dernière édition par Sir Hallen le Mer 3 Juil - 10:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krov' Kipeniya
Traqueur
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 03/07/2013

Fiche Elève
Race: Vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Il fait trop chaud ici....(fini)   Mer 3 Juil - 10:34

Merci ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Hallen
Administrateur Gentleman & Professeur
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 16/06/2013
Localisation : Quelque part la tête à l'envers.

MessageSujet: Re: Il fait trop chaud ici....(fini)   Mer 3 Juil - 10:40

Fiche très intéressante. Je te valide donc. Tu peux commencer un sujet ou venir rejoindre un des sujets en cours. Attention cependant aux fautes et à l'oubli de mots dans tes phrases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il fait trop chaud ici....(fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il fait trop chaud ici....(fini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il fait trop chaud pour sortir
» Il fait beau, mais toujours trop chaud. [Fin]
» Trop chaud pour la plage (PV Victoire)
» Rester de glace alors qu'il fait si chaud serait un comble — Loki.
» Trop froid pour être dehors. [Autumn ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
house of night :: Administration :: Archives :: Dossiers validés-
Sauter vers: