Partagez | 
 

 Un réveil pour le moins pas commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Sadao Crimson
2ème année
2ème année
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 02/08/2013

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Un réveil pour le moins pas commun   Jeu 14 Nov - 14:39





Exploration


«Faut foncer»




Bon voilà que la miss blonde s'en allait, on aurait dit qu'Hallen n'était plus Hallen ça un côté perturbant mais je m'en fous un peu je ne compte pas m’attarder la dessus car il fallait aussi penser aux autres et je fais pas qu'allusion à ma famille de cœur mais aux autres élèves.

Ni une ni deux je me prends mon paquet avec un nom féminin dessus, bin voyons. Je m'habille donc avec une tenue aussi belle que sexy de couleur blanche avec des notes de bleu-vert assorti à mes cheveux. Je passe aussi le collier avec le chat vampire et la barrette plume qui allait avec la tenue. Dans le sac je mets la fameuse corde et la dague je sais pas pourquoi mais je sens que ça va bien servir. J'avais aussi vu le mot m'étant destiné, ainsi donc ce joueur m'avait observé intéressant à savoir tout de même. Par contre j'eus rapidement la confirmation du sadisme plus important par rapport à celui de Luka mais aussi que le manipulateur connaissait bien chacun des joueurs. Car je vis bien le collier de Luka et se qu'il représentait je le savais très bien...

« Vraiment plus cruel... »


Je rendis l'objet à son destinataire en me dirigeant vers la sortie en lançant un dernier regards aux autres et faisant signe à mon louploup d'approcher.

« On va passer devant pour aller voir ce qui nous attend dehors. Faites bien attention et soyez bien prudent, les plus belles choses pourraient être dangereuse je pense»

Et hope direction l'extérieur et ses nouveaux mystères mais déjà un point positif le soleil ne crame pas. J'espérais bien que ma belle compagne me suivait dans mon projet d'exploration


© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sao

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 28

Fiche Elève
Race: Chat
Relations:

MessageSujet: Re: Un réveil pour le moins pas commun   Jeu 14 Nov - 18:42

Silencieisement j'hochais la tête en regardant Gally qui me remerciais puis je finit par écouter attentivement Luka qui semblait bien connaître ce sorcier. Je regardais alors l'air pensive mon pendentif entre mes mains pendant qu'Achillé faisait le point sur les différentes choses qu'elle avait. Un pendentif avec une tête de chat... Je levais la tête et je regardais en direction des vêtements sur lesquels la canidée avait fait ses besoins et je me dirigeais alors vers ceux-ci. J'ignore pourquoi mais ce pendentif me rendait nostalgique. Est-ce que dans les vêtements sûrement destinés à Hallen il y avait aussi un pendentif? Je fouinais alors dans le tas de fringues et je récupérais le pendentif et la dague. Le collier avait une très jolié pierre rouge. Je me demande ce que ca peut signifier pour Hallen? Mes oreilles bougèrent lorsque j'entendis appeler derrière moi. Je me tournais et vis Achille courrir après Hallen qui était déjà partie depuis un moment. Elle devait être bilingue car j'avais reconnu l'accent français. Je regardais autour de moi, Sadao et l'autre partirent aussi en reconnaissance. Je n'avais qu'une envie à cet instant, prendre mes cliques et mes claques et rattrapper Achille pour ramener les affaires à Hallen, tout du moins le pendentif et peut-être la dague. On ne sait jamais. Je pris donc ce qui avait été pseudo-pseudo été épargné par la pisse de l'autre et je mis tout ça dans mon sac à dos. Bon sang pourquoi j'étais la seule à avoir des vêtements de gamin avec des manches aussi longues. Et heureusement que j'avais un pantalon et des baskets pour courir un marathon, je crois bien que j'en aurais besoin. Je lançais un léger regard au reste de la bande. Ils se débrouilleraient sans moi. Je ne suis qu'un chat de toute façon. Je me tournais avec mon sac à dos sur l'épaule, préte à déguerpir et je m'inclinais légèrement vers Luka, Gally, Anastasia et Kuro.

-Faites attention à vous, bon courage...

Et je filais ensuite pour rattrapper Achile. Je n'avais aucun mal à le rejoindre mais aucunes traces de Hallen en vue. Oú était-il parti? Si j'avais été lui après une telle situation qu'aurais-je fait? Je serais probablement rentré dans ma chambre pour me trouver des vêtements. Mais je n'étais sûr de rien, surtout avec le comportememt actuel de ce dernier. Pourvu qu'il ne lui arrive rien... J'attrappais alors le poignet de mister Achile et je le regardais calmement.

-Viens, je crois savoir oú Sir Hallen à pu aller...

Et je l'emmenais dans les couloirs de la maison de la nuit en courant. Je voulais à tout prix rentrer et quitter les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Botroskiva
3ème année
3ème année
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 21/09/2013
Localisation : Derrière toi ♥

Fiche Elève
Race: Novice Rouge
Relations:

MessageSujet: Re: Un réveil pour le moins pas commun   Sam 16 Nov - 21:53

J'ai soif. J'ai soif. J'ai soif. Mes pensées ne peuvent être concentrées sur autre chose que cette phrase si révélatrice. Il n'y aurait pas de sang, ça serait contrôlable, mais là... non. Ma gorge me brûle, ma bouche est sèche, j'ai mal à la tête. Quand on devient novice rouge, le plus dur à supporter est la soif de sang. C'est presque insurmontable si on essaie de résister un minimum à ses pulsions meurtrières et animales. Je gronde, lèvres légèrement retroussés. Je ne peux pas, ne dois pas attaquer. Je ferme les yeux. Essaie de me concentrer sur un truc anodin. Je prends garde de respirer avec la bouche, l'odeur devenant trop alléchante. C'est mieux ainsi. Je me relaxe tant bien que mal, je sens mes envies de vider le roux de sa substance vitale s'amoindrir.
Je secoue légèrement la tête, passe une main rapide dans mes cheveux courts.
C'est étrange. Je ne perçois plus tellement le sang de l'autre. Un bref regard dans sa direction me confirme la chose : la nana à moitié chat lui a recouvert la plaie avec un tissu, absorbant donc plus ou moins l'odeur.
Je me relève, essayant d'oublier la honte qui s'est nichée au creux de mon ventre. J'ai montré mon mal à me maîtriser, et ce devant tout le monde. Je sais pertinament que tout élève de troisième ou quatrième année est soumis à ça, mais tout de même.
Un léger vertige me force à m'appuyer contre un mur, j'essaie de reprendre mes esprits. J'entends une voix féminine insulter tout le monde. Et une espèce de bagarre. Et enfin une porte s'ouvrir et des pas se dirigeant à l'extérieur.
Je m'approche de la malle contenant plusieurs sacs devant laquelle presque tous les autres sont rassemblés. Je garde tout de même mes distances, au cas où, et fouille pour voir si l'un des baluchons me serait destiné.
Ah. Oui. Anastase, ça doit être moi, non ?
Je l'ouvre, pour découvrir une corde, une espèce de dague, des vêtements. Lesquels sont rapidement enfilés, pour essayer de calmer tant bien que mal les frissons qui font trembler mon corps dénudé (le drap que j'avais enroulé autour de ma taille est tombé lors de mon petit manège. Un Jean, un sweat, des baskets. Mes fringues habituelles, en somme.
Je trouve aussi au fond du sac une chevalière rouge sang. J'observe les autres membres de notre joyeuse petite équipe. Chacun d'eux semble avoir les mêmes affaires que moi dans son sachet. La plupart observent d'ailleurs leur bijou avec une once d'intérêt comme si... comme si ce dernier représenterait quelque chose pour eux. Bizarre, pour moi... bah c'est une bague. Je la fais tourner lentement entre mes doigts, hésitant sur le fait de la mettre ou pas. C'est peut-être un piège, qui sait. Finalement je décide de ne pas prendre le risque, et la pose dans le sac à dos, avant de balancer ce dernier sur mon épaule. Je coince tant bien que mal la dague dans ma ceinture, histoire de pouvoir la sortir rapidement en cas d'attaque.
Je m'approche de la porte. J'ai besoin de m'eloigner des novices, je n'ai pas envie qu'ils redéclenchent ma soif de sang encore plus violemment.
De ma voix grave, mais anormalement rauque et enrouée,je lance un cassant "J'me casse moi aussi.", puis je passe le pas de la porte, tous sens alertes. Le couteau, je sais le manier plus ou moins. Et pour me battre, je me débrouille, surtout qu'à présent que je suis un homme je suis plus forte et endurante (enfin, je crois). Donc je ne pars pas totalement desavantagée. Au moins si je rencontre des créatures bizarres, je pourrais attaquer sans me poser de questions. La liberté, ou presque, en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 21

Fiche Elève
Race: -xx-
Relations:

MessageSujet: Re: Un réveil pour le moins pas commun   Dim 17 Nov - 13:14

Bon sauté sur le bras c’était bien drôle, la suite moins… et puis il y a eu le coffre plusieurs personne on commencé à prendre se qu’il y avait dedans. Je m’avance un peu. Je vois un sac qui m’est adressé je le prends et l’ouvre. Des vêtements d’écolière… bah de toute façon je n’ai pas le choix je m’habille donc. C’est plutôt inconfortable et puis cette jupe est vraiment courte, mais bon tempi. Une fois habillé entièrement je regarde se qu’il reste dans le sac. Je prends le sac à dos met dedans la corde, elle servira bien à quelque chose. Il y a une dague bon c’est bien loin de mon katana mais ça fera l’affaire même si j’ai un doute sur la possibilité de se défendre vraiment avec ça.  Je m’apprête à jeter le sac quand je vois un petit pendentif. Hm  je ne vois pas trop à quoi peu servir se pendentif, mais je prends aussi après tout on à déjà pas beaucoup d’indice pour se sortir de cette citation alors autant prendre tout se que l’homme nous donne j’enroule le pendentif autour de la petit garde de la dague. J’accroche le sac à dos sur une de mes épaules. Les gens commencent à partir tous un peu. Je vais y allez moi aussi de toute façon il nous faut de la nourriture, de quoi se soigner si besoin et faire du repérage.

-Moi aussi j’y vais...

Si au moins je savais où je vais et se que je cherche… je franchis la porte et me stop un instant mes sens en éveil mais la première chose que je remarque c’est que je ne sens pas les animaux qui sont dans les parages.  Je fronce les sourcils ce n’est pas cool du tout ça, mais vraiment pas cool. Je vais devoir me fier à mon instinct et me méfier de toute les bêtes que je croise. Je soupire celui qui fais ça dois bien s’amuser putain.  Je m’aventure donc dehors  plus sur mes garde que jamais, car pour la première fois de ma vie la nature n’est pas mon allié, mais ça n’a pas d’importance si il faut tuer des animaux pour survivre je le ferais! Parce que pour l’instant le plus important c’est qu’on sorte tous des cette endroit ou rien ne semble normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un réveil pour le moins pas commun   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un réveil pour le moins pas commun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Réglage du PC pour consommer moins
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Une nouvelle lune s'offre à moi [Réveil]
» Une ONG pour le moins raciste
» Un entrainement pour le moins... foudroyant! [pv Buster]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
house of night :: Administration :: Coin des membres :: Corbeille :: ♦ Gymnase ♦-
Sauter vers: